Identité

Intérêt

Présentation

Petite commune rurale située entre Fianarantsoa et Tuléar, Ranohira est le point de départ des excursions pour le massif de l’Isalo. "Le Colorado malgache" comme on aime l'appeler reste une étape providentielle sur la monotone et aride RN7.


Nom officiel

Ranohira


Significations locales

Ranohira : "l'eau des lémuriens" ou "l'eau aux lémuriens"


Description

Type

Nombre d'habitants estimation haute

10 000

Nombre d'habitants estimation basse

6 000


Température annuelle moyenne

22 °C

Température maximale

31 °C

Température minimale

11 °C


Pluviométrie annuelle moyenne

790 mm

Pluviométrie maximale

200 mm

Pluviométrie minimale

2 mm


Situation

Altitude maximale

1090 m


Directions distances voies orientation

Ihosy - 91km - RN7 - Est

Sakaraha - 110km - RN7 - Ouest

Beroroha - 129km - piste - Nord

Ilakaka - 26 km - RN 7 - Sud


Situation géographique

Elle est située dans la région d'Ihorombe à 26 km d'Ilakaka et 93 km d'Ihosy.


Catégories de rattachements

Régions
  • Région de Ranohira

Environnement

Types de paysage
  • Côte rocheuse
  • Falaise
  • Fôret
  • Savane

Climat

Analogies et similitudes

Le Colorado aux Etats-Unis.


Histoire

Légendes

Une légende raconte que le roi se rendait très régulièrement avec sa cour dans la rivière afin de se laver. Mais un jour, à l'endroit même où tout se beau monde avait l'habitude de se baigner, un groupe de Hira (des makis catta) avait pris la place. Très en colère, la suite du roi commence alors à vouloir chasser les lémuriens, mais le monarque, dans sa grande sagesse, refuse qu'on y touche, déclarant au contraire qu'ils étaient arrivés en premier et que par conséquent il était tout à fait normal qu'ils puissent rester là. Depuis ce jour, les maki catta sont fady, interdits à la chasse et à la consommation à Ranohira chez le peuple Bara, et le lieu où ils se sont baignés porte leur nom


Social

Ethnies et communautés

Prédominance de l'ethnie bara.


Valeurs, traditions et coutumes

Dans la région, il y a deux activités traditionnelles : le rodéo tauromachique où des gens de tous les âges viennent se mesurer à des taureaux dans une arène créée pour l'occasion. La lutte à mains nues dite « Ringa » dans la langue locale est aussi largement pratiquée.


Activités économiques

Agriculture : riz, arachides, manioc

Elevage de zébu

Le tourisme: le parc national de l'Isalo contribue aussi à l'économie locale via les hôtels et les guides.


Commentaires

Remarques

Ranohira s’ouvre naturellement sur l’Isalo et son parc national dont la proximité lui vaut un certain développement touristique.

L’électricité est une denrée rare à Ranohira

Ranohira n’est pas relié au réseau téléphonique


Conseils

Pour les taxi-brousses : Attention, pas de taxi-brousses directs au départ de Ranohira. Essayer de prendre les taxis-brousse venant de Fianarantsoa ou de Ihosy (compter alors 5h de route), mais normalement ils vont directement à Tuléar, sans s’arrêter à Ranohira. Pour avoir une place, il faut compter sur des touristes ou des locaux qui descendraient ici ! Ils sont assez nombreux en haute saison, mais vous ne serez pas seul non plus à chercher une place… Faire du stop peut être une solution de rechange ! Sinon (ça fait 5 jours que vous attendez, par exemple), obligation de remonter sur Ihosy pour repartir à Tuléar 


Explorer

Particularités

C'est la porte d'entrée pour visiter le parc national de l'Isalo. C'est dans cette ville que vous pourrez achetez votre ticket d'entrée et c'est là aussi qu'il y a des guides. Attention, ils sont obligatoires !!


Activités possibles

Peu de choses à découvrir si ce n'est le quotidien de la population locale.