Aérodrome de Maroantsetra (L')

Sites

Identité

Intérêt

Présentation

Situé au nord-est de Madagascar, l'aérodrome secondaire de Maroantsetra s'ouvre aux avions de petite taille de type ATR et Twin-Otter. Seulement une ligne aérienne hebdomadaire de la compagnie nationale Air Madagascar relie la capitale à cette ville portuaire très enclavée pourtant. Pour la visite de la presqu'île de Masoala et de la réserve spéciale de Nosy-Mangabe, certains touristes choisissent de passer par cet aérodrome pour ensuite continuer le trajet en voiture.

 


Nom officiel

Aérodrome de Maroantsetra (L')


Description

Type

Fonction dominante

Température annuelle moyenne

23.8°C

Température maximale

26.4°C

Température minimale

20.8°C


Pluviométrie annuelle moyenne

3275mm

Pluviométrie maximale

442mm

Pluviométrie minimale

79mm


Situation

Altitude maximale

3 m


Situation géographique

Il est situé à 7 km au sud-ouest du centre de Maroantsetra.


Directions distances voies orientation

Maroantsetra - 7 km


Accès

Nom de la ville

Maroantsetra


Catégories de rattachements

Régions
  • Région de Maroantsetra

Environnement

Climat

Social

Espaces bâtis et architecture

Bâtiment en béton rectangulaire et longiligne muni d'un auvent à colonnades également en béton. Sa piste d'atterrissage mesure 1299 m de long et 29 m de large.


Commentaires

Tendances et évolution

En mai 2017, la compagnie Air Madagascar a menacé les autorités de Maroantsetra de stopper les liaisons aériennes avec Maroantsetra en raison du « manque considérable de normes de sécurité, notamment au niveau de l’infrastructure ». « Fortement endommagée, l’aérodrome pourrait ne pas permettre un atterrissage sécurisé», rapporte un responsable. Avant d’ajouter que « les gravillons pourraient causer de sérieux problèmes sur les pales et hélices des aéronefs ». Une décision qui serait une catastrophe pour la ville, en effet, les avions permettent de garantir les évacuations sanitaires. En outre, un arrêt de la ligne mettrait à mal la récolte de la vanille.


Remarques

Il figure sur la carte du bulletin de la navigation aérienne n°197 d'août 1936 et sur la liste en annexe de l'arrêté du 22 février 1939.