Geysers d'Amparaky (Les)

Sites

Identité

Présentation

L'eau qui jaillit de partout au niveau de ce site a des vertus thérapeutiques. Plusieurs personnes, parait-il, y ont trouvé la guérison.


Nom officiel

Geysers d'Amparaky (Les)

Nom d'usage

Geysers (Les)
Geysers d'Ampefy (Les)
Geysers d'Analavory (Les)
Geysers d'Andranomandroatra (Les)
Geysers de Madagascar (Les)


Significations locales

L'appellation Geysers (Les) ou Geysers de Madagascar (Les) tient au fait que ce sont les seuls geysers connus dans le pays.
Les autres appellations sont relatives aux différents lieux plus où moins proches des geysers.


Environnement

Caractères géologiques

Les geysers d'Amparaky ne sont pas de véritables geysers au sens géothermique. Preuve en sont la température actuelle de l'eau (froide), le surfaçage parfaitement lisse et le diamètre constant des orifices d'expulsion que l'on peut explorer de la main sans aucun danger. Il s'agît d'un phénomène de puits Artésien lié aux forages commis au début du XXème siècle par une société Italienne qui cherchait à exploiter l'aragonite. L'eau excédentaire, alors chaude, riche en acide carbonique a dissous de grandes quantités d'argile et le fer des conduites avant de jaillir par les anciens forages d'exploration sous l'effet de décompression des bulle de gaz carbonique.

En refroidissant, des bouches de travertins se sont formées par précipitation du limon et du fer et l'aragonite s'est teintée d'ocre et de rouge avec la rouille des tubes. Avec les années les abouchements sont devenus des monticules dépassant dépassant pour le plus important. Quatres bouches sont répertoriées où les résurgences s'élèvent à une moyenne de 25 cm. Parfois lorsque l'argile obstrue la conduite, à la rupture de cette dernière, l'expulsion peut atteindre trois mètres.


Climat

Commentaires

Tendances et évolution

Avec la construction de deux piscines chargées de limon par l'eau des geyser censée avoir des vertus thérapeutique dans laquelle barbote des familles entières, et l'érection de plusieurs kiosques, le lieu a singulièrement perdu de son charme. L'expulsion maximum des geyser ne culmine pus qu'à 3 mètres par obturation temporaire des conduites avec de l'argile ou par purge des bacs de réception suivi d'une obstruction manuelle, alors que par le passé des hauteurs de 20 à 25 m étaient facilement atteinte.


Remarques

Pour "armer" les geysers, il suffit de vider la vasque de réception (à la main), puis de boucher l'orifice avant de le libérer à l'annonce de l'expulsion caractérisée par des bruits de bouillonnements.