Grotte de Sarodrano (La)

Sites

Identité

Intérêt

Présentation

Cette grotte sacrée de la péninsule de Sarodrano se situe à quelques pas de la mer. Elle recèle une piscine naturelle d’eau douce qui provient d’une rivière souterraine.

 


Nom officiel

Grotte de Sarodrano (La)


Description

Type

Fonction dominante

Température annuelle moyenne

24.1°C

Température maximale

27.8°C

Température minimale

20.5°C


Pluviométrie annuelle moyenne

343mm

Pluviométrie maximale

76mm

Pluviométrie minimale

4mm


Durée

01:30:00


Situation

Situation géographique

Elle est située à 15 kilomètres au sud de Tuléar, dans la péninsule de Sarodrano, après le chemin de sable de la mangrove, la grotte se trouve juste à 10 mètres de la mer, près de l’embouchure du fleuve Onilahy.


Directions distances voies orientation

Tuléar - 15 km - Piste/RN7 -  nord


Accès

Nom de la ville

Sarodrano


Catégories de rattachements

Régions
  • Région de Toliara / Tuléar

Cours d'eau
  • Onilahy (L')

Environnement

Types de paysage
  • Côte rocheuse (à falaise)
  • Grotte

Paysages

Du haut de la grotte, on voit la mer. L'eau douce qui se trouve dans la piscine de la grotte est transparente. Un arbre pousse au milieu.


Espèces animales

Des poissons d’eau douce sont en nombre dans la piscine naturelle de la grotte de Sarodrano.


Climat

Histoire

Légendes

Une légende assez particulière est liée à cette grotte sacrée.
Il s’agit de l’histoire d’un pêcheur qui chaque nuit avait une vision : un esprit appelé Tromba lui demandait de vivre dans son corps en échange de la réalisation de tous ses souhaits. Le pêcheur refusait mais l’esprit a tellement insisté qu'il a fini par accepter. À la demande de ce dernier, il s'est rendu dans la grotte de Sarodrano avec tous les villageois, en apportant du rhum et des sacrifices. L’esprit lui a alors ordonné de faire une petite fête devant la grotte. Lorsque les villageois ont commencé à chanter et à danser, une vache blanche à tête noire et un petit veau blanc à tête noire sont soudainement sortis de la grotte et se sont approchés du pêcheur pour le suivre dans son foyer. Depuis, le pêcheur a été possédé par le Tromba et a obtenu de lui tout ce qu’il voulait dans la vie. Depuis, les villageois reviennent toujours devant la grotte pour faire des vœux tout en jetant des pièces d'argent dans l'eau qui s'y trouve.

 


Social

Valeurs, traditions et coutumes

D’après la croyance locale, la visite de cette grotte sacrée permet de réaliser des vœux, c’est alors une occasion pour jeter quelques pièces dans l’eau qui s’y trouve en prononçant un souhait.


Commentaires

Préjugés

L'endroit est fady pour les Malgaches, ils ne peuvent pas se baigner dans la piscine naturelle de la grotte.


Remarques

Si vous vous baignez dans la piscine naturelle, n'oubliez pas de donner environ 1 000 Ar par personne au gardien.


Explorer

Particularités

Alors que la grotte de Sarodrano n'est séparée de la mer que par 10 m de rochers, l'eau qui y coule est douce. Elle proviendrait de Sept Lacs sacrés, au terme d'un parcours souterrain de 70 km.


Activités possibles

Les Malgaches n'ont pas le droit de se baignerdans la piscine naturelle de la grotte car c'est fady. En revanche, aucune interdiction pour les étrangers. On peut aussi s’offrir une excursion inoubliable aux environs de la grotte, après une belle balade à travers les bushes et les mangroves.