Dispensaire des filles de Marie d'Ambodifotatra (Le)

Eléments

Identité

Intérêt

Présentation

Inauguré en 2006, le dispensaire des filles de Marie d'Ambodifotatra, qui fait partie de l'orphelinat Saint Joseph, est l'unique structure de ce genre existant dans toute la région.Depuis son ouverture, il traite en moyenne plus de trente patients par jour, dont les familles sans ressources.


Nom officiel

Dispensaire des filles de Marie d'Ambodifotatra (Le)

Nom d'usage

Dispensaire de l'Orphelinat Saint Joseph
Dispensaire de l'Orphelinat de l'île Sainte Marie
Dispensaire de l'Orphelinat Sainte Marie
Dispensaire de l'Orphelinat des soeurs filles de Marie


Description

Type

Situation

Coordonnées gps WGS 84

Latitude : -17.00171
Longitude : 49.85091


Situation géographique

Le dispensaire est situé au coeur d'Ambodifotatra, la "capitale" de l'île Sainte Marie. Il se trouve à côté des locaux de l'école et de l'orphelinat des soeurs.


Directions distances voies orientation

Loukintsy - 16km - RNS 21 - Nord

Ambodiatafana - 40Km - RNS 21 - Nord

Agniribe - 11Km / 1Km / 750miles / 500m - RNS 21 / piste / mer / chemin - Sud


Accès

Code postal

515

Nom de la ville

Ambodifotatra


Autres coordonnées

Nosy Boraha/Sainte Marie


Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar

Environnement

Climat

Histoire

Historique

Création de l'Orphelinat

Issue d'une famille aisée, Aimée Pignolet de Fresnes, a été très touchée par la condition des esclaves de sa famille à La Réunion, et a décidé de fonder en 1849 la Congrégation des Soeurs Filles de Marie. En 1890, cette congrégation s'est installée à Madagascar, et huit ans après, les Soeurs filles de Marie ont créé l'Orphelinat Saint Joseph à Sainte Marie, plus précisément à Ambodifotatra, après avoir constaté que les habitants de cette petite île vivaient dans une grande misère.

Construction du dispensaire

Le chantier du dispensaire, a commencé au mois d'avril 2005. Construit au sein de l'orphelinat St Joseph, il est également utilisé par les 9000 habitants de l’île. Il a été officiellement inauguré le 25 Mars 2006. C'est l'unique structure de ce genre dans toute la région. Le dispensaire accorde les soins d'urgence aux jeunes pensionnaires, au personnel du centre, et aussi à tous les villageois


Social

Espaces bâtis et architecture

Petit bâtiment de plein pied blanc où est inscrit sur son fronton en jolies lettres bleues : Dispensaire de Saint Joseph...


Valeurs, traditions et coutumes

D'obédience catholique


Commentaires

Période

Températures

Saison fraîche : 16 mai au 31 Octobre
Saison chaude : 1 novembre au 15 mai

Précipitations

Saison humide : 15 Décembre au 2 Mai
Saison sèche : 3 Mai au 14 Décembre

Nuages

Saison couverte : 24 Novembre au 11 Avril
Saison claire : 12 Avril au 23 Novembre


Tendances et évolution

Grâce au soutien depuis la création du dispensaire de l'Association SOS Enfants, une association humanitaire réalisant des programmes d'éducation dans le tiers-monde, des médicaments sont régulièrement envoyés au dispensaire afin de soigner les pensionnaires mais aussi les villageois victimes d'épidémie.


Remarques

Le dispensaire a été construit avec le concours de la paroisse de Saint Nazaire de Sanary sur mer (Var).

Il est ouvert à tout le monde, et prend parfois en charge tous les frais nécessaires en cas d'éventuel transfert vers les hôpitaux d'Antananarivo.


Documents

Citations

Récit d'un membre de l'association SOS enfants qui soutien l'orphelinat Saint Joseph et son dispensaire lors d'une de ses visites à Ambodifotatra :

"Nous continuons notre visite avec Sœur Anatolie, responsable du dispensaire. Nous avons apporté avec nous quelques médicaments qui sont les bienvenus à l’infirmerie.
Plusieurs enfants sont alités, qui avec une angine, qui avec la grippe. Les médicaments sont toujours un problème dans cette île où l’approvisionnement est difficile. En cas d’épidémie, Sœur Anatolie se retrouve très vite en rupture de stock. Antalgiques, médicaments contre la toux et l'asthme, gouttes pour les oreilles et les yeux… la pharmacie est toujours en manque ! Sans compter que les religieuses soignent également, quand elles le peuvent, les habitants des environs."

 


Explorer

Particularités

Il n'existe pas de structure du même genre à Sainte Marie.
Depuis son ouverture, le dispensaire soigne en moyenne plus de trente patients par jour, dont les familles sans ressources.

Les principales causes de consultations sont: le paludisme, les diarrhées, les infections pulmonaires, la dysenterie, la rougeole, la tuberculose mais aussi les maladies sexuellement transmissibles en nette augmentation ces dernières années.