Identité

Intérêt

Présentation

Le fleuve de la Manambolo est un des plus beaux de Madagascar à parcourir. Les paysages sont variés et les sites sur son parcours sont aussi nombreux que passionnants.

 

 

 

 

 

 

 


Nom officiel

Manambolo (La)


Description

Type

Fonction dominante

Situation

Altitude minimale

0 m


Situation géographique

A l'Ouest et au niveau d'Antananarivo.


Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar

Îles
  • Nosy Suarez

Environnement

Paysages

Les paysages sont magnifiques surtout si l'on prends le temps d'explorer des sites annexes du fleuve.

 

 

 


Espèces animales

De nombreuses espèces animales sont présentent le long du fleuve, mais il en est une qui est permanente c'est le crocodile.


Histoire

Anecdotes

Dans les années 90 une équipe allemande avait décidé de descendre le fleuve de la Manambolo en se faisant déposer par hélicoptère bien en amont d'Ankavandra, dans une zone complètement sauvage. Mal leur en à pris.  Après quelques minutes de navigation ils se sont trouvés encerclés et attaqués par une myriade de crocodile. C'est avec les plus grandes difficultés qu'ils ont pu rejoindre la rive, en repoussant les reptiles à coup de pagaies, et attendre les secours. Les crocodiles qui ne connaissent pas l'homme sont toujours beaucoup plus téméraires, que ceux qui ont déjà été chassés.


Social

Ethnies et communautés

Sakalava.


Commentaires

Période

Pour la navigation, elle se situe entre avril et octobre. En dehors de cette période la navigation peut-être dangereuse.


Impressions et ambiances

Dans tous les villages le long du fleuve ce que l'on retient c'est la gentillesse des villageois, leur curiosité et le déroulement lent des activités quotidiennes. Lors de la descente le calme est encore plus impressionnant compte-tenu des étendues immenses que sillonne le cours d'eau. Ensuite en entrant dans les gorges, la prise de conscience de l'isolement devient très nette, sans être inquiétante tant l'ambiance sonore gorgées de gazouillis d'oiseau et cris de lémuiens est enchanteresse.


Tendances et évolution

Encore confidentielle dans les années 80, la descente de la Manambolo tend à devenir un classique. Pour autant peu nombreux sont les réceptifs touristiques à proposer ce périple dans des conditions professionnelles. La visite des nécropoles Vazimba pose le problème du pillage des sépultures. A ce jour le phénomène est anecdotique, mais il faut rester vigilant et respectueux.


Conseils

Bien qu'il soit possible de descendre le fleuve en rémunérant un piroguier d'un des villages le long du fleuve, il est fortement déconseillé de le faire. Au mieux en cas de problème, celui-ci détalera, au pire il vous détroussera avec des risques de violence.

Lors de la descente en pirogue ou en canoë il est parfois nécessaire de descendre pour pousser l'embarcation qui frotte trop sur le fond sableux. Deux précautions sont à observer :

  1. Vérifier qu'il n'y a pas la présence de crocodile à proximité
  2. Ne pas lâcher l'embarcation car la saturation du fond sableux en eaux ne supporte parfois pas le poids du corps (sables mouvants). Pas de panique, il suffit d'amorcer le mouvement de s'allonger de face dans le sens du courant et de se servir de l'embarcation comme point d'appui pour sortir de la zone.

Explorer

Particularités

Le grand intérêt de la Manambolo est de conduire à l'entrée sud des petits Tsingy du Bemaraha.


Activités possibles

Descente en canoë
Baignades en piscines naturelles
Randonnées
Visite de nécropoles
Visite des petits Tsingy du Bemaraha
Bivouac dans les gorges

 

 

 

 

 

 


Manger et dormir

Hébergements

Il est possible de dormir à Ankavandra, le reste de la descente seul le campement est possible.


Restaurations

Possible de se restaurer à Ankavandra. Ailleurs le pique-nique est de mise.


Préparer et réparer

Soins médicaux

Aucune possibilité de soins. Trousse de premiers secours indispensable.


Voyager

Aéroports

Deux aérodromes sur le parcours :

  • Aérodrome d'Ankavandra (L')
  • Aérodrome de Bekopaka (L')


Transports routiers

Voiture

Ankavandra, lieu de commencement de la descente de la Manambolo est accessible en voiture tout-terrain.


Transports pédestres

Marche à pied

Une fois dépassé Ankavandra et jusqu'à Bekopaka puis au-delà de Bekopaka, sur les rives du fleuve seul la marche à pied est possible.


Transports aériens et maritimes

Avion

Le point de départ de la descente classique du fleuve (Ankavandra) et le point d'arrivée (Bekopaka) sont accessibles en avion.


Bateau

La pirogue ou le canoë sont les seuls moyens de transport sur le fleuve, en raison du faible tirant d'eau possible.


Services

Urgences sanitaires

Seule évacuation possible, depuis Ankavandra et Bekopaka par air sur Antananarivo. Sinon périple long et pénible sur Morondava, d'où il faudra rejoindre de toute façon Antananarivo.


Police et sécurité

A l'exception d'Ankavandra et de Bekopaka où la gendarmerie est présente, aucune force de police n'existe le long de la Manambolo. L'absence de provocation et la discrétion sont les meilleures garanties de sécurité.