Baie des forbans (La)

Aires

Identité

Intérêt

Présentation

Sur la côte ouest de Nosy Boraha, à Ambodifotatra, la Baie des forbans servait autrefois de refuge aux pirates. Aujourd'hui, cet endroit paisible, bordé par l'îlot Madame et contenant en son centre une petite île très verdoyante (l'île aux forbans), est malheureusement en danger à cause de problèmes d'ensablement et d'envasement.


Nom officiel

Baie des forbans (La)

Nom d'usage

Baie d'Ambodifotatra

Baie des Pirates


Significations locales

Ambodifotatra est le nom de la ville de Sainte Marie dans laquelle se trouve la baie, c'est pourquoi la baie des forbans est aussi appelée "baie d'Ambodifotatra".


Description

Type

Fonction dominante

Température annuelle moyenne

24,3°C

Température maximale

28°C

Température minimale

22°C


Pluviométrie annuelle moyenne

272mm

Pluviométrie maximale

498mm

Pluviométrie minimale

75mm


Situation

Coordonnées gps WGS 84

Latitude : -17.00834
Longitude : 49.84724


Situation géographique

La baie des forbans, située à proximité de l'îlot Madame, se trouve au sud de Sainte Marie, dans la ville principale appelée Ambodifotatra.


Directions distances voies orientation

Ambodifotatra - 1Km - RNS 21 - Nord

Loukintsy - 17Km - RNS 21 - Nord

Ravoraha - 10Km - RNS 21 - Sud


Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar


Acteurs historiques
  • Andrianavalomanitsadahy

Environnement

Types de paysage
  • Baie
  • Fôret
  • Mangrove
  • Plage de sable

Paysages

Le paysage de la baie d'Ambodifotatra se compose notamment de mangrove et de plages de sable blanc. Il s'étend sur la petite île qui se trouve à son entrée, l'îlot Madame, et sur une autre île, déserte celle-là, située au milieu de la baie.


Végétation

Une végétation verdoyante recouvre la baie des forbans. On y rencontre des cocotiers, des palmiers et quelques espèces d'orchidées sauvages sans oublier de la mangrove.


Climat

Climat équatorial


Histoire

Historique

A Sainte Marie, l'histoire de la piraterie du 17e et du 18e siècle est largement liée à la baie d'Ambodifotatra. En effet, nombreux ont été les brigands des mers à trouver refuge dans cette baie après leurs expéditions armées.
Ayant constaté que la baie était un endroit idéal pour se mettre à l'abri tout en détectant les navires qui voulaient y accoster, ces forbans y sont maintes fois revenus, y ont habité et certains, s'y sont même installés. L'île aux Forbans, située au cœur de la baie d'Ambodifotatra a ainsi vu séjourner des pirates de légende tels que John Avery, Christophe Condent, Thomas Tew, William Kidd, et Olivier Le Vasseur. De nombreux vestiges de cette histoire y subsistent d'ailleurs. Par exemple, dans la baie des Forbans gisent encore d'authentiques vaisseaux pirates, à quelques mètres de fond.

 


Anecdotes

En mai 2015, en sortant de la baie d'Ambodifotatra un énorme lingot de 45 kg, l'équipe archéologique de l'américain Barry Clifford était persuadée d'avoir découvert le fameux trésor du pirate des pirates William Kidd et son bateau l'Adventure Galley. Malheureusement, le mois suivant, l'Unesco, après avoir effectué des analyses, contredit cette découverte. Non seulement le lingot est en plomb et non en argent mais pire, l'épave retrouvée est en fait un bout de l’ancien port de l’île Sainte-Marie et non le navire du capitaine Kidd !

 

 

 


Légendes

D'après la légende, plus de mille pirates ont fréquenté la baie d'Ambodifotatra durant les deux siècles - XVIIe et XVIIIe siècle - où la piraterie a sévi dans l'Océan Indien.


Commentaires

Période

Températures

Saison fraîche : 16 mai au 31 Octobre
Saison chaude : 1 novembre au 15 mai

Précipitations

Saison humide : 15 Décembre au 2 Mai
Saison sèche : 3 Mai au 14 Décembre

Nuages

Saison couverte : 24 Novembre au 11 Avril
Saison claire : 12 Avril au 23 Novembre


Impressions et ambiances

Malgré le beau panorama qui s'ouvre sous nos yeux quand on regarde la baie des Forbans, force est de constater que l'eau malheureusement n'y est plus très bleue, elle est même devenue presque marron. Du coup, l'endroit a été déserté par les baigneurs et les clubs de plongée.


Tendances et évolution

La digue qui relie Belle vue à l’îlot Madame possédait, avant sa réhabilitation en 2012, cinq canaux qui irriguaient l’eau de la Baie des Forbans. Cela permettait du coup un échange permanent entre l’eau de mer et l’eau douce. La bonne survie de la mangrove de la baie était ainsi assurée. Malheureusement, la réparation des deux digues qui a durée un an, jusqu'en novembre 2013, a été faite en dépit du bon sens. En effet, les cinq canaux ont été complètement bouchés. Par conséquent, il n'y a plus d'échange régulier entre l’eau douce et l’eau de mer. Résultat : la mangrove se meurt (jaunissement des feuilles de la totalité des palétuviers, mort de beaucoup de poissons et d'organismes aquatiques), les villages environnants sont victimes d'inondations importantes et la baie s'envase et s'ensable.
Pour essayer de remédier à cette catastrophe, les responsables des travaux de réhabilitation de la digue ont creusé en 2014, un drain d’environ 1m de large sur 1m de hauteur sur la partie Nord. Cependant, cette brèche peu profonde n'a pas résolu le problème. L’échange entre eau de mer et eau douce ne se fait toujours pas, elle n'a que pour seule utilité de permettre d’évacuer le trop plein d’eau douce côté mangrove.
Il est donc vital pour la baie d'effectuer plusieurs ouvertures importantes dans la digue pour restaurer l’échange naturel entre la mer et la mangrove. Faute de quoi, celle-ci risque de devenir vite un marais...


Remarques

Le cimetière des pirates est en hauteur et domine la partie du sud de la baie d’Ambodifotatra.

La digue qui relie Ambodifotatra à Belle-Vue, au sud de la baie des Forbans, dessert l'îlot Madame où des bâtiments du XIXe siècle côtoient ceux, de style colonial, du fokontany.


Explorer

Particularités

La baie des forbans diffère des autres baies de l'île Sainte-Marie de par son point stratégique qui permet une vue panoramique sur l'océan. C'est d'ailleurs pour cette raison que la baie d'Ambodifotatra et l'île qui se trouve en son centre, abritaient autrefois les grandes figures de la piraterie.