Identité

Intérêt

Présentation

Fille du roi Ratsimilaho et petite-fille du pirate anglais Thomas Tew, la Reine Betty a eu une vie extraordinaire et des liens particuliers avec la France. En plus d'avoir épousé un Gascon, Jean Onésine Filet dit "La Bigorne", elle a cédé au gouvernement français Sainte Marie, cette magnifique petite île située à l'est de Madagascar.


Nom officiel

Betty

noms d'usage

Betia

Bety


Lieu de décès

Holyrood, Vacoas (Ile Maurice)


Description

Type

Femme


Spécificités

Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar


Environnement

Climat

Histoire

Biographie

Une belle héritière

Elle est la petite-fille du pirate anglais, Thomas Tew et de Rahena, une fille de chef local et la fille de Ratsimilaho, un souverain qui a régné pendant 30 ans sur le pays Betsimisaraka. De nombreux témoignages rapportent qu'elle était une femme de très grande beauté avec un cœur excellent ».

La Cession de Sainte Marie à la France

A la mort de son père en 1750, Betty hérite de l'île de Sainte-Marie. Sous l'influence de celui qui deviendra son mari, le caporal La Bigorne, elle décide de poursuivre les négociations entamées par son père pour céder Sainte Marie à la France.
Le 30 juillet 1750, en présence de chefs de tribus à bord du navire Mars, La reine signe un traité rattachant l'île de Sainte Marie à la France.

Sa fuite à l'île Maurice

Les années qui suivent la signature du traité sont marquées par un épisode violent. A cause de ses agissements, l'administrateur Gosse, nommé par la France, suscite la colère du peuple à tel point que Rahena, veuve du défunt roi Ratsimilaho, et mère de Betty, provoque en 1753 un soulèvement qui se finit par l'assassinat de l'administrateur et le massacre des Français. A la suite de ces évènements, la reine Betty, qui n'avait pourtant pas participé à la révolte, et sa mère sont exilées à l'île Maurice où elles possèdent des terres (à Plaines Wilhems, à Saint-Pierre et Corps-de-Garde, à la Fenêtre, à la Ferme et aux abords de la ville de Curepipe).

La fin de sa vie à Maurice

De 1763 à 1792, Betty vit entre Port-Louis dans sa maison du quartier du Rempart au faubourg de l’Ouest, et sa résidence à Vacoas.
En 1775, elle reçoit le baptême du père Delfolie en la cathédrale Saint-Louis à Saint-Louis. Et en 1780, elle obtient ses lettres de naturalité.
Elle décède à Holyrood, Vacoas le 14 Octobre 1805.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Anecdotes

La rencontre avec La Bigorne, son mari

A cause de sa liaison avec une femme d'officier, Jean Onésine Filet dit "La Bigorne" doit s'enfuir en catastrophe de La Réunion sur une barque. Après avoir passé plusieurs jours sans manger ni boire, il s'échoue sur l'île Sainte Marie à Madagascar. Là, il est recueilli et soigné par des femmes de l'île. Parmi elles, Betty. Il épouse cette fille de roi peu de temps après.


Légendes

La Reine Betty aurait reçu l'île Sainte Marie en cadeau de mariage de la part de son père, le roi Ratsimilaho.


Documents

Citations

Selon Le Gentil de la Galaisière, la reine Betty était « sans contredit l’une des plus belles femmes qu’on pût voir »

Extrait du traité de cession de Sainte Marie à La France du 30 juillet 1750 qui stipulait notamment : « l’abandon entier et sans aucune restriction au roi Louis XV et à sa Compagnie des Indes orientales de l’île Sainte-Marie, de son port et de l’îlot qui le ferme, sans qu’ils soient tenus de payer à elle, Betty, ni à aucun de ses successeurs, aucuns droits et rétributions pour cause de la dite acquisition ».


Explorer

Particularités

Sa beauté et son grand coeur


Communications

Téléphone

Se rendre à un hôtel


Services

Télécommunications et finances

Poste et télécommunications

Rejoindre la ville d'Ambodifotatra


Finances et banques

Rejoindre la ville d'Ambodifotatra


Internet

Se rendre à un hôtel.


Administrations

Représentations diplomatiques

Rejoindre la ville d'Ambodifotatra ou le village de Ravoraha pour la Suisse.

  • Ravello Jean-Jacques
  • Mayer François-Xavier