Ratsimilaho

Acteurs historiques

Identité

Intérêt

Présentation

Né d'une mère princière Anteva dénommée Rahena originaire de Foulpointe et du pirate anglais Thomas Tew, Ratsimilaho est un personnage important de l'histoire de Madagascar du XIXe siècle. Fondateur du Royaume Betsimisaraka, il a régné pendant une trentaine d'années sur une grande partie du territoire malgache.

 

 


Nom officiel

Ratsimilaho

noms d'usage

Ramaromanompo


Significations locales

Ramaromanompo signifie "celui qui est servi par beaucoup de gens"


Lieu de naissance

Madasgascar


Lieu de décès

Nosy Akoho à Madagascar


Description

Type

Homme


Spécificités

Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar

Environnement

Climat

Histoire

Biographie

Sa jeunesse

Ratsimilaho, né entre 1690 et 1700, est le fils d'un pirate anglais, Thomas Tew et de Rahena, une princesse Antava, de la famille de Zafindramisoa qui vient de Fénérive. Après plusieurs années passées en Angleterre où son père l'a envoyé pour son éducation, il revient à Madagascar. Là, il trouve sa région outrageusement dominée par les chefs de clans originaires du Sud de Tamatave, regroupés sous les ordres d'un chef nommé Ramanano.

La création du royaume Betsimisaraka

Il mène alors un soulèvement pour repousser l'invasion de ces groupes. C'est au terme de ces guerres vers 1712 que va naître le royaume Betsimisaraka qui regroupe la majeure partie du littoral oriental de Madagascar. Il prend alors le nom de Ramaromanompo. Pour consolider sa puissance, il épouse la fille du roi Sakalava de Bombetoka. Il a deux enfants avec elle : un fils, Zanahary et une fille Betia (Betty). Ratsimilaho a eu un très long règne. Roi aimé par son peuple jusqu'à sa mort en 1750, il a entretenu d'excellents rapports avec les commerçants européens. Ses restes reposent sur l'île Nosy Akoho située sur la côte est de Madagascar.

 

 

 


Anecdotes

Quand Ratsimilaho a attaqué par surprise Fenerive et mis en déroute les hommes de Ramano, ces derniers étaient en train de vaquer à leur occupations agricoles. Du coup, encore tout couverts de boue rougeâtre, ils ont juste eu le temps de fuir vers le sud. A partir de ce jour, les hommes de Ratsimilaho les ont appelés les Betanimena. Quant aux vainqueurs, ils ont pris le nom triomphateur de Betsimisaraka (ceux qui ne se séparent jamais).


Social

Ethnies et communautés

Betsimisaraka

Anteva

Sakalava


Commentaires

Remarques

Ratsimilaho a été un "filohabe" (un grand chef). Il a permis à son royaume d'être prospère sur le plan commercial et agricole. En effet, sur le plan économique, il a libéralisé le commerce en ouvrant les ports Betsimisaraka aux étrangers. Il a encouragé la production de riz pour pouvoir exporter ce qu'il avait en trop. Enfin, sur le plan social, il a fait en sorte que les diverses communautés se mélangent en ouvrant le commerce aux gens du sud comme du nord et en donnant des terres à des Antatsimo vers Tamatave, Foulpointe, Fénérive, délaissées par les locaux.


Explorer

Particularités

Ratsimilaho est un malata (mulâtre) car il est né d'un Vahaza anglais, le pirate Thomas Tew, et d'une Malgache, la princesse Antava, Rahena.

Il a réussi à rallier la majeure partie des communautés de la côte est de Madagascar, sous le même nom: les Betsimisaraka, c'est-à-dire ceux qui ne se séparent jamais, ceux qui restent solidaires.