Albrand François Fortuné Joachim

Acteurs historiques

Identité

Intérêt

Présentation

Né à la fin du 18ème siècle en France, ce normalien de formation s'est fait connaître en devenant, au début du 19ème siècle, commandant de Sainte-Marie, une magnifique petite île de Madagascar, repaire de pirates aux XVII et XVIIIe siècles et paradis pour les touristes aujourd'hui. Preuve de l'action et de la renommée de François Fortuné Joachim Albrand à Sainte Marie : la stèle qui a été érigée en son honneur et qui se trouve aujourd'hui à Ambodifotatra, dans le jardin de l'Alliance Française. Et un phare qui porte son nom !



Nom officiel

Albrand François Fortuné Joachim

noms d'usage

Fortuné Albrand


Lieu de naissance

Marseille


Lieu de décès

Sainte Marie


Description

Type

Homme


Spécificités

Situation

Situation géographique

Le tombeau d'Albrand est situé sur le terrain de la nouvelle Alliance Française à Ambodifotatra. Une grande stèle marque l'endroit où le corps du Français repose.


Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar


Environnement

Climat

Histoire

Biographie

Naissance

François Fortuné Albrand est né à Marseille le 7 février 1795.

Formation et première profession

Elève à l'Ecole Normale, il suit également les cours d'arabe de l'Ecole spéciale des langues orientales à Paris. Il y apprend en même temps le turc, le persan et l'hindi.

Après l'obtention de son diplôme à l'Ecole Normale au bout de deux années d'études, il est nommé professeur de rhétorique au collège Bourbon (aujourd'hui le lycée Condorcet situé à Paris).

Missions coloniales

Albrand s'embarque pour Madagascar en 1819 avec le Comte Philippe Panon-Desbassayns de Richemont (alors commissaire général ordonnateur à l’île Bourbon (La Réunion aujourd'hui) auprès de qui il occupe le poste de secrétaire. Il est chargé de plusieurs missions dont la première est l'exploration de l'île de Zanzibar. Il est ensuite chargé - mission qu’il mènera à bien - de reprendre possession de Tolagnaro (Fort-Dauphin à l'époque), ville située au sud-est de Madagascar.

Postes occupés à Madagascar

- agent commercial principal de la France en l’île de Madagascar
- commandant de Sainte-Marie, une des îles orientales de Madagascar. Il y installe un établissement agricole.

Décès

Albrand finit ses jours à Sainte Marie. Il y meurt le 11 décembre 1826 à seulement 31 ans d'une affection cérébrale à l'hôpital maritime du port. Il a été enterré sur l'île des Forbans. Cinq ans plus tard, ses restes furent envoyés en France à sa famille qui les avait réclamés.

Hommage

Une stèle a été élevée en hommage à François Fortuné Joachim Albrand. Elle est située à Ambodifotatra dans le jardin de l'Alliance Française.


Anecdotes

Fortuné Albrand a eu le projet de créer un dictionnaire de la langue malgache. Mais son décès l’a empêché de mener le travail engagé à son terme.


Social

Espaces bâtis et architecture

Une stèle en hommage à Albrand faite d'une plaque en marbre entourée de deux poteaux de béton se situe à Ambodifotatra dans l'enceinte de l'Alliance française.


Commentaires

Période

Températures

Saison fraîche : 20 Juin au 27 Septembre

Saison chaude : 4 Décembre au 11 Avril

Précipitations

Saison humide : 15 Décembre au 2 Mai

Saison sèche : 3 Mai au 14 Décembre

Nuages

Saison couverte : 24 Novembre au 11 Avril

Saison claire : 12 Avril au 23 Novembre


Remarques

Un phare porte le nom de François Fortuné Joachim Albrand, tout au nord de l'île, un peu avant le village d'Ambodiatafana.


Explorer

Particularités

La stèle de Fortuné Albrand comporte une longue épitaphe en français. Quelques mots d'arabe sont également inscrits tout en bas pour honorer l'amoureux de cette langue qu'il était.