Kidd William

Acteurs historiques

Identité

Intérêt

Présentation

A l'origine corsaire, William Kidd, célèbre pirate écossais, a semé la terreur sur l'Océan Indien au XVIIe siècle amassant une véritable fortune d'or de bijoux et de soie. Aujourd'hui encore, son trésor légendaire fait toujours courir les chercheurs.


Nom officiel

Kidd William

noms d'usage

Capitaine William Kidd

Capitaine Kidd


Lieu de naissance

Greenock (Ecosse)


Lieu de décès

Londres


Description

Type

Homme


Spécificités

Catégories de rattachements

Pays
  • Madagascar

Environnement

Climat

Histoire

Biographie

Sa jeunesse
William Kidd est né dans le petit port de Greenock en Ecosse. Après le décès de son père, le capitaine John Kidd, disparu en mer, une association locale aide financièrement la famille Kidd. Il devient marin dans la marine royale puis corsaire sur le Blessed William contre les Français aux Antilles et le long des côtes nord-américaine.

Sa vie à New York
Il s'installe à New York et épouse Sarah Bradley Cox Oort, une riche veuve avec qui il va avoir deux filles : Elizabeth et Sarah. Pendant quelques années, il mène une vie de riche marchand bourgeois (il possède plusieurs navires et une belle maison) et trouve un protecteur : le duc Bellomont qui est gouverneur de New-York et du Massachussetts. En 1695, ce dernier persuade Kidd de prendre le commandement d’un navire de guerre pour combattre les piratent qui sévissent aux Antilles et qui empêchent le commerce.
De corsaire à pirate
En mai 1696, il quitte donc Plymouth pour les Caraïbes aux commandes de l'Adventure Galley, une galère à voile et à rame, équipée de 36 canons et jaugeant 287 tonneaux, avec à son bord 70 membres d'équipage. Mais Kidd est avant tout commerçant et non gendarme, du coup, très vite, le goût du butin l’emporte chez lui sur toute autre considération. Se croyant sûr de son impunité, il se fait donc pirate. Par ailleurs, un autre incident  l’ «oblige» à s’engager dans cette voie. Le 30 octobre 1697, une querelle éclate entre lui et son chef canonier, un certain William Moore. Dans la bagarre, Kidd frappe Moore avec un seau en fer et le tue.

Sa vie de pirate
Avec son équipage, il croise quelque temps entre les Comores, la mer Rouge et la côte de Malabar, pillant ça et là. Il met ensuite les voiles direction Madagascar qu'il atteint le 1er avril 1698. Il y retrouve plusieurs connaissances de la Nouvelle Angleterre qui depuis se sont faits pirates. Il se lie d'amitié avec leur chef, Culliford qui lui fournit divers objets indispensables à la navigation dont il ne dispose pas. Il repart ensuite vers l'Inde où il pille quelques bateaux dont le Quedah Merchant.Apprenant qu'on commence en Angleterre à parler de ses actes de piraterie, il décide de rentrer à New York, sûr qu'il ne sera pas inquiété car il n'a jamais attaqué un navire anglais. Il brûle l’Adventure Galley et repart avec le Quedah Merchant alors rebaptisé l'Adventure Prize.

Retour à New York
Après quelques semaines en famille, il se rend en juin 1699 sur l’île Gardiner pour enterrer son trésor. Il va ensuite à Boston pour rencontrer son ancien protecteur, Lord Bellomont. Mais au lieu de lui accorder sa protection, Bellomont le fait arrêter. Kidd est transféré en Angleterre afin d'y être jugé. Jugé à Old Bailey, avec six de ses compagnons, il est condamné mort. Kidd tente d'éviter la pendaison en écrivant au parlement et en leur proposant un marché :contre sa grâce, il les conduira « à un endroit des Indes » où il a caché « des marchandises et un trésor d’une valeur de 100000 livres ». Il n'est pas entendu. Il est pendu le 23 mai 1701, sur le quai des Exécutions à Londres.


Anecdotes

Ce que pensent ses hommes de lui

Son équipage le décrit comme étant un homme autoritaire et violent, bien qu’il le dissimulât d’ordinaire sous une certaine bonhomie. Quand une rage froide le prenait, il devenait terrible. Ne voyant plus en lui un capitaine du roi mais un pirate, ses hommes se sont relâchés de sa discipline.

La capture du Quedah Merchant

Le 30 janvier 1698, Kidd s'approche du navire le Quedah Merchant, un navire arménien de 500 tonneaux chargé d’or, de pierres précieuses, d’argent, de soie, de sucre et de fusils. et hisse le pavillon français. En retour, le Quedah Merchant, lève aussi le pavillon français pour éviter, pense-t-il, la bataille. En vain. Kidd monte à bord du bateau mais s'aperçoit que le capitaine du bateau est anglais. Il tente alors de convaincre son équipage de laisser repartir le Quedah Merchant, mais l'équipage refuse.

La cache du trésor

Elle est la propriété de John Gardiner qui voit ce jour de juin Kidd débarquer sur son île, puis enterrer son trésor dans une zone marécageuse au nord de l’île. Gardiner doit répondre sur sa vie et sur celle de ses enfants de la garde de ce trésor.

La récupération du trésor

Quand le gouverneur Bellomont, son ancien protecteur, fait arrêter Kidd, il en profite pour faire saisir le navire du pirate et récupérer le trésor caché sur l’île Gardiner. Voici selon le reçu officiel délivré le 7 juillet 1699 ce que le trésor contenait :
– 3 sacs de poudre d’or
– 1 sac de pièces d’or
– 1 sac de pièces d’argent
– 1 sac de bagues en argent et pierres précieuses
– 1 sac de gemmes brutes
– 1 sac de cristaux purs avec deux améthystes et deux agates
– 1 sac de boutons et de lampes en argent
– 2 barres d’or
– 1 sac contenant 67 pierres précieuses diverses.

Des preuves de son innocence retrouvées après sa mort

Pour prouver son innocence, Kidd a argué au cours de son procès qu'il n'avait fait que piller des navires qui avaient des sauf-conduits français, ce qui faisait d'eux des ennemis de la couronne britannique et rendait par conséquent ces abordages légaux. Malheureusement, le capitaine n'a pas pu fournir à la cour ces sauf conduits. Il a donc été condamné à mort. Récemment, on a retrouvé ces pièces dans des dossiers poussiéreux de l'Amirauté.

La double pendaison du capitaine Kidd

Le 23 mai 1701, Kidd, qu'on a soûlé de force avec du rhum, est sorti de sa prison de Newgate à marée basse. De force, il est monté sur l'échafaud, installé au bord de la Tamise. Une fois encore, il essaie de clamer une fois de plus son innocence mais le noeud coulant de la corde finit par l'empêcher de parler. Il est finalement pendu mais la corde casse et il chute lourdement dans la vase de la Tamise. On s'empare alors à nouveau de lui et on le pend deuxième fois. Cette fois, la corde tient ! Après que la marée a recouvert trois fois son corps, on a détaché son corps, on l'a cerclé de fers et de chaînes, on l'a recouvert de goudron et on l'a exposé des années à un endroit où tous les marins entrant ou sortant du port de Londres pouvaient le voir.

 


Commentaires

Remarques

En 2015, une équipe d'explorateurs américains dit avoir découvert une partie du trésor du célèbre pirate anglais William Kidd. Preuve de la découverte : un lingot d'argent qu'elle présente au Président de la République malgache au cours d'une grande cérémonie. Mais il s'avère que le lingot en question était constitué à 95% de plomb. Il s'agirait en réalité d'un de ces morceaux de métal utilisé pour renforcer le port de Sainte Marie.


Explorer

Particularités

La culture mondiale est truffée de référence au Capitaine Kidd. Son histoire et son trésor ont inspiré moult écrivains, musiciens, réalisateurs de cinéma... pour ne citer que ceux-là.

En littérature, Edgar Allan Poe dans Le Scarabée d'or, Robert Louis Stevenson dans L'Île au trésor, l'écrivain américain Washington Irving (sous son pseudonyme Geoffrey Crayon) avec Kidd the Pirate.

A la télévision avec le téléfilm Le secret de la montagne,

En musique, le groupe de folk canadien Great Big Sea avec sa chanson Captain Kidd dans son album The Hard and the Easy et le groupe de heavy metal allemand Running Wild avec Ballad of William Kidd dans son album The Rivalry.

Les jeux vidéo Assassin's Creed III et Assassin’s Creed IV font également référence au trésor de Kidd.

On trouve même une référence au capitaine Kidd dans un manga dont le titre est One Piece

 

Les cartes au trésor du capitaine William Kidd ont été découvertes par Hubert Palmer dans les années 1930.

Dans le jeu vidéo Persona 5, la persona de Ryuji est le capitaine Kidd.